ksepana mudra | mudra de détoxication, évacuant le stress

La tradition védique nous enseigne à voir chaque doigt comme le roi d’une énergie. Travaillant avec nos doigts nous pouvons harmoniser notre état physique, contrôler nos émotions, augmenter la concentration, et en fin de compte harmoniser naturellement notre être individuel.

Les Mudras, ou Yoga des doigts, sont les positions symboliques des mains pratiquées largement chez les hindous et les bouddhistes. A l’origine, les mudras accompagnaient (et accompagnent) la Méditation.

Nous vous proposons de découvrir et expérimenter ksepana mudra. A pratiquer aussi souvent que nécessaire.
Si possible en position assise, au calme, et en y joignant des respirations amples et profondes.

A l’inspire, suivez votre inspiration de son début jusqu’a sa fin.
A l’expire, suivez votre expiration de son début jusqu’a sa fin.
Ancrés dans le Ici et maintenant.

Débutez la pratique par 5 à 10 minutes, afin de réellement ressentir les effets du mudra.

Publicités

SORTIE ENFIN ! « Yoga vitalité: un programme quotidien pour allier bien-être et énergie »

SORTIE ENFIN ! « Yoga vitalité: un programme quotidien pour allier bien-être et énergie » De Jacqueline Sigaar et Cyrus Fay. Editions de La Martinière.

Le Yoga et l’Ayurveda expliqués pas à pas pour vous ressourcer, équilibrer vos doshas, faire recirculer votre énergie vitale, rééquilibrer votre alimentation et l’équilibre acido-basique, ainsi que les bonnes habitudes à prendre pour dynamiser votre corps et retrouver VITALITE !

Simples et pratiques, des programmes sur mesure et tous niveaux vous guideront à préparer vos séances du Matin, dans la Journée et le Soir.

Bravo Jacqueline et Cyrus pour ce superbe aboutissement ! BRILLANT !

#yoga #ayurveda #editionslamartiniere

Yoga: les Niyamas

SAM_0903

According to Hathayogapradīpikā, niyamas are:
1. Tapas (austerities which test the will power and strength)
2. Santosha (sense of satisfaction in any situation)
3. Āstikya (belief in the supreme)
4. Dāna (charity)
5. Īshvarapūjana (worship of supreme being)
6. Siddhāntavākyashravana (listening to discourses of spiritual scriptures)
7. Hrī (to be ashamed of doing indésirable acts)
8. Mati (intellect which discriminates between truth and false)
9. Japa (repetition of specially formulated sound vibrations)
10. Huta (sacrificing the sensual experience for spiritual expériences)

Patañjali’s Yogasūtra is a highly condensed version of the very vast topic of Yoga in 194 sūtras. This is divided into 4 chapters viz.
1. Samādhipāda (51 sūtras) – explaining theory of science of Yoga
2. Sādhanapāda (55 sūtras) – explaining art of Yoga
 or technique of practicing Yoga
3. Vibhūtipāda (54 sūtras) – explains the list of psychic powers (siddhis) and the way to attain them
4. Kaivalyapāda (34 sūtras) explains final emancipation

Yoga & Ayurvéda

therapeute

YOGA & AYURVEDA: l’Ayurveda recommande la pratique du Yoga qu’elle considère comme étant l’hygiène de vie la plus importante pour l’activité physique. Elle prescrit également des postures qui sont des mesures importantes pour soigner de nombreuses maladies.

La moitié des traitements ayurvediques consiste en la prise d’éléments absorbés par le corps, consistant principalement en aliments considérés comme médicaments. L’autre moitié est constituée d’éléments exprimés par le corps, principalement les exercices physiques, ce dont traitent les postures.

Par conséquent, les postures et les aliments sont les deux mesures de traitements physiques les plus importants en Ayurveda.

Quelles asanas au cours de la vie ?

599394_446092702176754_1717658407_n

ASANAS & AGE: la vieillesse, commençant aux alentours de 65 ans, est l’âge Vata. Les fluides de notre corps se dessèchent progressivement et notre vitalité décline. Les articulations commencent à se raidir et perdent leurs souplesse entraînant de l’arthrite. Les asanas (postures) font partie des meilleurs remèdes pour neutraliser les effets du processus de vieillissement et pour prévenir une accumulation de Vata.

Les asanas orientés sur le mouvements s’adressent principalement aux personnes jeunes chez qui prédomine la qualité Rajas, ou l’action. Leur besoin de développer leur corps et leur esprit est encore immature.

Après 24 ans, les asanas basés sur les mouvements doivent être remplacés par une pratique d’as anas plus internes, insistant sur le développement de l’esprit, en particulier sur l’étude des enseignements spirituels.

Après 48 ans, nous abordons une période de développement de l’esprit interne alors que l’énergie physique se retire. Pendant cette période, notre méditation devient plus importante que les asanas.

Après 72 ans, l’esprit se développe encore plus et l’énergie physique commence à décliner. Cette période devrait être une période de méditation profonde, bien qu’il soit important de continuer à pratiquer des asanas pour lutter contre le processus de vieillissement.

Pranayama & maladies

pranayama1

PRANAYAMA & MALADIES: Bhastrika est une forme de pranayama (technique de respiration) très chauffante. Il élimine Kapha (mucus, flegme) de la tête et des poumons, augmente Agni (le feu digestif) et Prana (l’énergie vitale).

Il combat la toux et le mucus et favorise la réduction du poids et des tissus adipeux. Il favorise l’éveil de la Kundalini.

Étant donné que cette pratique est puissante, elle doit se pratiquer prudemment, notamment en cas de faible constitution.

Il faut également veiller à ce qu’elle n’aggrave pas Pitta (humeur Feu).