Que disent vos yeux !

DIAGNOSTIC – En médecine ayurvedique la forme des yeux, leur couleur, leurs mouvements, leur état de sécheresse ou d’humidité, reflètent la Constitution d’une personne (prakriti, en sanskrit).

De même, chaque profil, Vata, Pitta, Kapha, aura des larmes spécifiques, chaudes, froide, douces, etc.

Un diagnostic facile à essayer chez soi !

Publicités

Ayurveda, jeûne & randonnée

e7ea97b018065ebbece4817b73052aef

Le jeûne est considéré en Ayurveda comme le moyen le plus efficace de restaurer la santé  maintenir un corps pur et éviter l’accumulation de toxines dans l’organisme. Les thérapies de purification font en effet partie des traitements les plus importants en Ayurvéda, et leur pratique est minutieusement suivie par un therapeute qualifié.

Vue de l’Ayurveda

Lors d’un jeûne, toute l’attention est portée sur le fait de maintenir un feu digestif (Agni) optimum pendant la cure, malgré l’absence de nourriture solide.

C’est ce feu (Agni) resté vivant, qui permet au corps de brûler, puis de « lâcher » les toxines superflues. Agni est, en effet, en Ayurveda, symbole de vie. Sans lui il n’y aurais plus de « transformation », donc plus de métabolisme. Or, il est frequent de retrouver chez des personnes qui pratiquent le jeune régulièrement, une reprise alimentaire difficile, précisément parce qu’Agni est trop diminué et n’a plus la force, la vigueur nécessaire de (re)bruler la nourriture.

Selon les principes ayurvediques, c’est là que commence la maladie, car lorsque les aliments ne sont pas (ou que partiellement) digères, ils restent stockés quelque part dans le systeme digestif, finissent par y « pourrir », déclencher ballonnements, inconforts et autres inflammations des organes internes. C’est le début de la maladie.

Le jeûne et la recherche

Il aura fallu des siècles afin que la Science reconnaisse pour la première fois que le jeune déclenche la régénération des cellules souches, protège le système immunitaire et combat le cancer.

L’étude, menée par des chercheurs de l’Université de Californie du Sud, montre que « les cycles de jeûne prolongé protègent le système immunitaire contre les dommages et induisent la régénération du système immunitaire ». Ils ont aussi conclu que le jeûne « fait passer les cellules souches d’un état dormant à un état d’auto-renouvellement ».

« Nous ne pouvions pas prévoir que le jeûne prolongé aurait un effet si remarquable dans la promotion de la régénération des cellules souches du système hématopoiétique. Lorsque vous mourez de faim, le système tente d’économiser l’énergie, et l’une des choses qu’il peut faire pour économiser l’énergie est de recycler un grand nombre de cellules immunitaires qui ne sont pas nécessaires, en particulier celles qui peuvent être endommagées. Ce que nous avons commencé à remarquer à la fois chez l’humain et la souris est que le nombre de globules blancs dans le sang baisse avec un jeûne prolongé. Puis, quand vous alimentez de nouveau, les globules blancs reviennent. » – Valter Longo, auteur correspondant.

Encore une fois, parce que le jeûne réduit considérablement le nombre de globules blancs du sang, cela déclenche la régénération des cellules souches de nouvelles cellules du système immunitaire. Plus important encore, il réduit l’enzyme PKA, qui a été liée au vieillissement, à la progression des tumeurs et au cancer.

Il est également important de mentionner que le jeûne protège contre la toxicité dans un essai clinique pilote où les patients ont jeûné pendant 72 heures avant une chimiothérapie.

« La chimiothérapie provoque des dommages collatéraux importants pour le système immunitaire. Les résultats de cette étude suggèrent que le jeûne peut atténuer certains des effets nocifs de la chimiothérapie. » Co-Auteur Tanya Dorff.

Le jeûne est une tradition qui faisait partie intégrante de nombreuses cultures anciennes, des védiques aux bouddhistes et plus. C’est le processus de se restreindre et de contrôler l’expérience sensorielle de l’alimentation et dans le même temps faire en sorte que vous le faites correctement. Les bienfaits sont remarquables, rapides et à portée de ceux qui souhaitent facilement prendre leur santé en main.

Pourquoi le jeûne ? 

1. Le jeûne aide à se protéger contre les maladies du cerveau :

Des chercheurs de l’institut national du vieillissement de Baltimore ont trouvé des preuves que jeûner pendant un ou deux jours par semaine peut prévenir les effets de la maladie d’Alzheimer et de Parkinson. La recherche a également trouvé que réduire l’apport quotidien de 500 calories par jour pendant deux jours sur sept peut montrer des effets bénéfiques clairs pour le cerveau.

2. Le jeûne réduit le risque de maladie cardiaque et de diabète :

Avoir régulièrement un jour sans nourriture réduit votre risque de maladie cardiaque et de diabète. Des études montrent que le jeûne libère une poussée significative de l’hormone de croissance humaine, qui est associée à l’accélération du métabolisme et à la combustion des graisses. L’élimination des graisses est connue pour réduire le risque de maladie cardiaque et de diabète. Les médecins commencent même à considérer le jeûne comme traitement.

3. Le jeûne traite efficacement le cancer dans les cellules humaines :

Une étude de la revue scientifique du vieillissement a constaté que les patients atteints de cancer qui incluent le jeûne dans leur traitement ont perçu moins d’effets secondaires de la chimiothérapie. Tous les tests effectués jusqu’ici montrent que le jeûne améliore la survie, ralentit la croissance tumorale et limite la propagation des tumeurs. L’Institut national du vieillissement a également étudié un type de cancer du sein en détail afin de mieux comprendre les effets du jeûne sur le cancer. À la suite d’un jeûne, les cellules cancéreuses ont essayé de faire de nouvelles protéines et ont pris d’autres mesures pour continuer de grandir et de se diviser. À la suite de ces mesures, qui à leurs tours ont conduit à un certain nombre d’autres mesures, des molécules de radicaux libres préjudiciables ont été créées, ce qui a démolit le propre ADN des cellules cancéreuses et provoqué leur destruction! C’est le suicide cellulaire, la cellule cancéreuse essaye de remplacer toutes les choses manquantes dans le sang dont elle a besoin pour survivre après une période de jeûne, mais ne peut pas. A son tour, elle tente de les créer et cela conduit à sa propre destruction.

Le mot sanskrit… « dhâtu »

La santé par l'Ayurveda

upanishads1

« Langue des dieux », « langue du rituel », le sanskrit est la langue de la tradition Védique. Longtemps de tradition purement orale, le sanskrit est aujourd’hui pratiquée que par certains érudits, au même titre que le latin. C’est la langue dans laquelle les quatre Védas (Rig-Véda, Yajur-Véda, Sama-Véda et Atharva-Véda) ont été composés. 

La compréhension fondamentale de l’Ayurvéda et de ses textes, implique une maîtrise certaine du sanskrit. C’est pourquoi dans nos formations, nous initions nos éléves à son utilisation progressive, notamment du vocabulaire technique.

Commençons par le mot… DHÂTU

Les dhatus en médecine indienne sont les tissus du corps. 7 tissus composent le corps humain, selon l’anatomie ayurvédique:

1 – Rasa : le plasma ou fluides corporels
2 – Rakta : le tissu sanguin
3 – Mamsa : le tissu musculaire
4 – Médas : le tissu adipeux
5 – Asthi : le tissu osseux
6 – Majja : la moelle osseuse
7 – Shukra

Voir l’article original 59 mots de plus

La guérision par le son

pranayama h

LA GUÉRISON PAR LE SON: il est dit que le AUM comme le AMN des Esseniens, le AMIN des Arabes, ont la même racine. Il pourrait, s’il était chanté à la perfection, régénérer instantanément toutes nos cellules.

Les Amérindiens ont leurs chants de guérison et de nombreux peuples, dits minoritaires, possèdent ce savoir ancestral de la guérison par le son.

Dans les soins Esseniens, les sons peuvent guérir l’âme et le corps, les mémoires, libérer les parasites psychiques.

Les travaux du professeur Masaru Emoto démontrèrent clairement comment les mots mis sur l’étiquette d’une bouteille d’eau influencent la forme et la structure de la goutte d’eau analysée. Ses photos permettent à ceux qui n’ont pas la vision subtile de voir clairement combien, à travers nos mots, nous sommes créateurs d’harmonie ou de dysharmonie jusqu’au plan physique.

Le Mantra yoga utilise la vibration sonore comme moyen d’action directe sur les centres énergétiques (les chakras).

Chez les mystiques musulmans, le zikr pratiqué par les congrégations soufies est réputé pour avoir une vertu purifiante.

Anne Givaudan / Sons esséniens

« La grande découverte, c’est qu’on peut recharger le cerveau grâce à des enregistrements qui développent la mémoire et nourrissent le mental… Selon Tomatis, l’oreille est susceptible d’utiliser le son pour envoyer une décharge électrique au cerveau. Le cortex distribue ensuite la charge résultante dans tout l’organisme… On compte 24600 cellules sensorielles, les cellules de Corti. Or ces piles cérébrales ne sont pas chargées par le métabolisme cérébral mais, de l’extérieur pour une stimulation sonore… Les hautes fréquences, selon les chercheurs, accélèrent le processus de rechargement des piles cérébrales. La fréquence qui recharge le cortex le plus rapidement est de 8 000 hertz, note située à l’extrémité de la corde mi d’un violon, avant les harmoniques. A l’inverse, les sons de basse fréquence produisent une sorte de drainage cérébral. Ce sont des poisons pour le cerveau. »

Sheila Ostrander

Selon Tomatis, les martèlements de la musique rock sont conçus pour engendrer un mouvement mécanique, mais peuvent aussi vous vider de votre énergie physique ou mentale.

 

Thérapie par les plantes: la Graine de nigelle

Graine de nigelle

Graine de nigelle

THÉRAPEUTIQUE: LA GRAINE DE NIGELLE

Nom scientifique : Nigella sativa

Noms communs : cumin noir, nigelle cultivée

Noms anglais : nigella , black cumin

En arabe, la nigelle, « habat al sawda », est appelée « Habbatul baraka », ce qui signifie « graines de la bénédiction ».

La graine de nigelle est une plante aromatique qui pousse dans plusieurs pays, notamment en Egypte, et dont les graines sont comestibles. Très utilisée dans la cuisine, elle possède également de nombreuses vertus médicinales et représente un produit phare de la médecine prophétique.

Elle contient du phosphate, du fer, du phosphore, du carbo-hydrate, et des essences, qui forment l’essentiel de son pouvoir. Elle constitue ainsi un remède naturel soignant de nombreux maux.

Elle est immuno-stimulante (renforce les défenses du système immunitaire), antiseptique, digestive, anti-inflammatoire, anti-allergique naturel, antibiotique naturel, anti-mycosique, anti-asthmatique, et favorise la mémoire.

Aujourd’hui, on retrouve la graine de nigelle sous des formes diverses et variées : à l’état brut en graine, en poudre, en huile (très utilisée en aromathérapie), en crème, en tisane, et même en gélules (comme complément alimentaire). On retrouve également des produits dérivés tels que des savons, des crèmes de massage relaxantes pour le corps, ou nourrissantes pour le visage, ou même le café crème à la nigelle.

Usages en médecine traditionnelle:
Le cumin noir est très réputé dans le monde musulman. Rapportée dans deux Sahîhs et dans la médecine prophétique de Ibn Qayyim al-Jawziyya, une communication orale du prophète de l’Islam aurait indiqué à propos de la nigelle : « Utilisez la graine noire car elle guérit tous les maux, excepté la mort ».
Fort d’une telle recommandation, on comprend qu’« elle soit considérée par les musulmans comme une des formes suprêmes des remèdes disponibles » suivant Ahmad et ses collaborateurs pharmacologues d’Inde et d’Arabie saoudite. « Ses nombreux usages, ont valu à Nigella le titre arabe de habbatul barakah signifiant « herbe bénie » ».

Les graines de nigelle servent à faire (en Égypte notamment) une huile utilisée contre les problèmes de peau.

En médecine ayurvédique:
Le cumin noir, sous le nom de upakunchikaa, est utilisé comme stimulant, carminatif, diurétique, emménagogue, anthelmintique ainsi que dans le traitement des fièvres puerpérales. Les graines broyées sont appliquées sur les éruptions cutanées.

Activités pharmacologiques:
– Activités antioxydantes
– Activité anti-inflammatoire
– Action sédative
– Propriétés antitumorales
– Propriétés antibactériennes et antifongiques

La prise de nigelle par voie orale, à raison d’un gramme le matin et un gramme le soir, aurait la propriété d’accroître les anticorps et de renforcer considérablement le système immunitaire.

La graine de nigelle est couramment utilisée pour:
– Le mal de tête
– La migraine hémi céphalique
– Le mal de dent, de la gencive et de la gorge
– Le vertige, l’otite et les troubles d’audition
– Les maux de l’œil
– La déformation occasionnelle du faciès
– Dans le traitement de l’insomnie
– Dans le traitement des céphalées
– Le traitement de l’essoufflement et de l’insuffisance respiratoire
– L’asthme
– Les problèmes cardiaques et la tension artérielle
– L’hypertension
– Les maladies pulmonaires dues au froid
– Les maux de l’estomac et des intestins
– L’aigreur
– Les ulcères
– Les crises intestinales
– Les maux du pancréas
– Les ballonnements et l’expulsion des gaz
– Les nausées et les vomissements
– Les diarrhées
– Les problèmes liés à l’élimination de l’urine, les règles et l’activité mammaire
– L’insuffisance sexuelle
– Les maux du dos et des articulations (le rhumatisme)
– Le traitement des entorses et des contusions
– La résorption des fractures
– La fragilité des os et le problème de la paralysie chez l’enfant
– La lutte contre la chute de cheveux
– Le traitement de la calvitie totale et partielle
– Le traitement de l’herpès
– Le traitement des diverses manifestations de champignons dermiques
– Le traitement des verrues
– Le traitement de la dépigmentation de la peau et des croûtes
– L’élimination de l’acné juvénile
– Traitement des maladies dermiques en général
– Traitement de l’eczéma
– Traitement des états dépressifs
– Traitement du cancer localisé
– Traitement du diabète
– Traitement des problèmes gynécologiques et obstétriques
– Traitement de la mauvaise mine
– Développement de l’intelligence et amélioration de la mémoire
– Traitement des états de fatigue générale
– Pour augmenter la fertilité
– Pour lutter contre la stérilité
– Dans le traitement du SIDA

ATTENTION: Consommée en trop grande quantité, la nigelle peut se révéler légèrement toxique. Sa consommation par voie orale doit donc être modérée.

 

Les enfants & les épices

smile

LES ENFANTS & LES ÉPICES: de nombreuses épices sont efficaces pour les enfants afin de favoriser la régulation de leur métabolisme. Les épices chaudes et de saveur chaude sucrée sont préférables, telles que le gingembre, la cannelle, la cardamome, la coriandre et le fenouil. Les autres épices douces mais non sucrées sont le curcuma, le cumin et le basilic.

Pour empêcher l’organisme de former du mucus, pour améliorer les fonctions mentales ainsi que l’acuité sensorielle préférez le basilic, le cumin, le thym, la sauge, la menthe.

Les épices pour apaiser les coliques, les flatulences et la distension sont le fenouil, la cardamome, le cumin et l’aneth. Ces plantes apaisent les coliques, facilitent la circulation de l’énergie et régulent le péristaltisme du colon.

Toutefois, les épices relevées, telles que le piment de Cayenne, les piments rouges et le poivre noir sont à utiliser prudemment. Elles assèchent et peuvent irriter l’estomac qui doit apprendre graduellement à produire davantage de sécrétions de mucus pour traiter ces épices.

 

Découvrez les surprenants effets de Nasya !

respire

NASYA: pour traiter les troubles au niveau de la tête et des sinus, l’Ayurveda agit par l’application nasale de préparations de plantes nettoyantes, comprenant des décoctions, des huiles, du ghee ainsi que des plantes à fumer qui agissent directement sur le conduit nasal.

Cette méthode s’appelle « Nasya », en sanskrit « ce qui est lié au nez ». Elle constitue une des actions purificatrices du Panchakarma, mais peut se pratiquer indépendamment et au quotidien pour un effet préventif ou pour me traitement de troubles mineurs du système nerveux, respiratoire et du mental.

Des plantes comme le Brahmi, Vacha, la sauge, le gimgembre, préparées dans l’huile de sésame ou du ghee, s’appliquent en gouttes nasales pour nettoyer les sinus, nourrir le cerveau et calmer le système nerveux.

Nasya est particulièrement efficace pour soigner les troubles du sommeil, d’anxiété et de la mémoire.

Le massage de la tête et du visage, à l’huile chaude, accompagné d’une inhalation de vapeur, aide à déloger les toxines et rend le traitement nasal plus efficace.