Yoga: les Niyamas

SAM_0903

According to Hathayogapradīpikā, niyamas are:
1. Tapas (austerities which test the will power and strength)
2. Santosha (sense of satisfaction in any situation)
3. Āstikya (belief in the supreme)
4. Dāna (charity)
5. Īshvarapūjana (worship of supreme being)
6. Siddhāntavākyashravana (listening to discourses of spiritual scriptures)
7. Hrī (to be ashamed of doing indésirable acts)
8. Mati (intellect which discriminates between truth and false)
9. Japa (repetition of specially formulated sound vibrations)
10. Huta (sacrificing the sensual experience for spiritual expériences)

Patañjali’s Yogasūtra is a highly condensed version of the very vast topic of Yoga in 194 sūtras. This is divided into 4 chapters viz.
1. Samādhipāda (51 sūtras) – explaining theory of science of Yoga
2. Sādhanapāda (55 sūtras) – explaining art of Yoga
 or technique of practicing Yoga
3. Vibhūtipāda (54 sūtras) – explains the list of psychic powers (siddhis) and the way to attain them
4. Kaivalyapāda (34 sūtras) explains final emancipation

Publicités

La guérision par le son

pranayama h

LA GUÉRISON PAR LE SON: il est dit que le AUM comme le AMN des Esseniens, le AMIN des Arabes, ont la même racine. Il pourrait, s’il était chanté à la perfection, régénérer instantanément toutes nos cellules.

Les Amérindiens ont leurs chants de guérison et de nombreux peuples, dits minoritaires, possèdent ce savoir ancestral de la guérison par le son.

Dans les soins Esseniens, les sons peuvent guérir l’âme et le corps, les mémoires, libérer les parasites psychiques.

Les travaux du professeur Masaru Emoto démontrèrent clairement comment les mots mis sur l’étiquette d’une bouteille d’eau influencent la forme et la structure de la goutte d’eau analysée. Ses photos permettent à ceux qui n’ont pas la vision subtile de voir clairement combien, à travers nos mots, nous sommes créateurs d’harmonie ou de dysharmonie jusqu’au plan physique.

Le Mantra yoga utilise la vibration sonore comme moyen d’action directe sur les centres énergétiques (les chakras).

Chez les mystiques musulmans, le zikr pratiqué par les congrégations soufies est réputé pour avoir une vertu purifiante.

Anne Givaudan / Sons esséniens

« La grande découverte, c’est qu’on peut recharger le cerveau grâce à des enregistrements qui développent la mémoire et nourrissent le mental… Selon Tomatis, l’oreille est susceptible d’utiliser le son pour envoyer une décharge électrique au cerveau. Le cortex distribue ensuite la charge résultante dans tout l’organisme… On compte 24600 cellules sensorielles, les cellules de Corti. Or ces piles cérébrales ne sont pas chargées par le métabolisme cérébral mais, de l’extérieur pour une stimulation sonore… Les hautes fréquences, selon les chercheurs, accélèrent le processus de rechargement des piles cérébrales. La fréquence qui recharge le cortex le plus rapidement est de 8 000 hertz, note située à l’extrémité de la corde mi d’un violon, avant les harmoniques. A l’inverse, les sons de basse fréquence produisent une sorte de drainage cérébral. Ce sont des poisons pour le cerveau. »

Sheila Ostrander

Selon Tomatis, les martèlements de la musique rock sont conçus pour engendrer un mouvement mécanique, mais peuvent aussi vous vider de votre énergie physique ou mentale.

 

Thérapie par les plantes: la Graine de nigelle

Graine de nigelle

Graine de nigelle

THÉRAPEUTIQUE: LA GRAINE DE NIGELLE

Nom scientifique : Nigella sativa

Noms communs : cumin noir, nigelle cultivée

Noms anglais : nigella , black cumin

En arabe, la nigelle, « habat al sawda », est appelée « Habbatul baraka », ce qui signifie « graines de la bénédiction ».

La graine de nigelle est une plante aromatique qui pousse dans plusieurs pays, notamment en Egypte, et dont les graines sont comestibles. Très utilisée dans la cuisine, elle possède également de nombreuses vertus médicinales et représente un produit phare de la médecine prophétique.

Elle contient du phosphate, du fer, du phosphore, du carbo-hydrate, et des essences, qui forment l’essentiel de son pouvoir. Elle constitue ainsi un remède naturel soignant de nombreux maux.

Elle est immuno-stimulante (renforce les défenses du système immunitaire), antiseptique, digestive, anti-inflammatoire, anti-allergique naturel, antibiotique naturel, anti-mycosique, anti-asthmatique, et favorise la mémoire.

Aujourd’hui, on retrouve la graine de nigelle sous des formes diverses et variées : à l’état brut en graine, en poudre, en huile (très utilisée en aromathérapie), en crème, en tisane, et même en gélules (comme complément alimentaire). On retrouve également des produits dérivés tels que des savons, des crèmes de massage relaxantes pour le corps, ou nourrissantes pour le visage, ou même le café crème à la nigelle.

Usages en médecine traditionnelle:
Le cumin noir est très réputé dans le monde musulman. Rapportée dans deux Sahîhs et dans la médecine prophétique de Ibn Qayyim al-Jawziyya, une communication orale du prophète de l’Islam aurait indiqué à propos de la nigelle : « Utilisez la graine noire car elle guérit tous les maux, excepté la mort ».
Fort d’une telle recommandation, on comprend qu’« elle soit considérée par les musulmans comme une des formes suprêmes des remèdes disponibles » suivant Ahmad et ses collaborateurs pharmacologues d’Inde et d’Arabie saoudite. « Ses nombreux usages, ont valu à Nigella le titre arabe de habbatul barakah signifiant « herbe bénie » ».

Les graines de nigelle servent à faire (en Égypte notamment) une huile utilisée contre les problèmes de peau.

En médecine ayurvédique:
Le cumin noir, sous le nom de upakunchikaa, est utilisé comme stimulant, carminatif, diurétique, emménagogue, anthelmintique ainsi que dans le traitement des fièvres puerpérales. Les graines broyées sont appliquées sur les éruptions cutanées.

Activités pharmacologiques:
– Activités antioxydantes
– Activité anti-inflammatoire
– Action sédative
– Propriétés antitumorales
– Propriétés antibactériennes et antifongiques

La prise de nigelle par voie orale, à raison d’un gramme le matin et un gramme le soir, aurait la propriété d’accroître les anticorps et de renforcer considérablement le système immunitaire.

La graine de nigelle est couramment utilisée pour:
– Le mal de tête
– La migraine hémi céphalique
– Le mal de dent, de la gencive et de la gorge
– Le vertige, l’otite et les troubles d’audition
– Les maux de l’œil
– La déformation occasionnelle du faciès
– Dans le traitement de l’insomnie
– Dans le traitement des céphalées
– Le traitement de l’essoufflement et de l’insuffisance respiratoire
– L’asthme
– Les problèmes cardiaques et la tension artérielle
– L’hypertension
– Les maladies pulmonaires dues au froid
– Les maux de l’estomac et des intestins
– L’aigreur
– Les ulcères
– Les crises intestinales
– Les maux du pancréas
– Les ballonnements et l’expulsion des gaz
– Les nausées et les vomissements
– Les diarrhées
– Les problèmes liés à l’élimination de l’urine, les règles et l’activité mammaire
– L’insuffisance sexuelle
– Les maux du dos et des articulations (le rhumatisme)
– Le traitement des entorses et des contusions
– La résorption des fractures
– La fragilité des os et le problème de la paralysie chez l’enfant
– La lutte contre la chute de cheveux
– Le traitement de la calvitie totale et partielle
– Le traitement de l’herpès
– Le traitement des diverses manifestations de champignons dermiques
– Le traitement des verrues
– Le traitement de la dépigmentation de la peau et des croûtes
– L’élimination de l’acné juvénile
– Traitement des maladies dermiques en général
– Traitement de l’eczéma
– Traitement des états dépressifs
– Traitement du cancer localisé
– Traitement du diabète
– Traitement des problèmes gynécologiques et obstétriques
– Traitement de la mauvaise mine
– Développement de l’intelligence et amélioration de la mémoire
– Traitement des états de fatigue générale
– Pour augmenter la fertilité
– Pour lutter contre la stérilité
– Dans le traitement du SIDA

ATTENTION: Consommée en trop grande quantité, la nigelle peut se révéler légèrement toxique. Sa consommation par voie orale doit donc être modérée.

 

Les enfants & les épices

smile

LES ENFANTS & LES ÉPICES: de nombreuses épices sont efficaces pour les enfants afin de favoriser la régulation de leur métabolisme. Les épices chaudes et de saveur chaude sucrée sont préférables, telles que le gingembre, la cannelle, la cardamome, la coriandre et le fenouil. Les autres épices douces mais non sucrées sont le curcuma, le cumin et le basilic.

Pour empêcher l’organisme de former du mucus, pour améliorer les fonctions mentales ainsi que l’acuité sensorielle préférez le basilic, le cumin, le thym, la sauge, la menthe.

Les épices pour apaiser les coliques, les flatulences et la distension sont le fenouil, la cardamome, le cumin et l’aneth. Ces plantes apaisent les coliques, facilitent la circulation de l’énergie et régulent le péristaltisme du colon.

Toutefois, les épices relevées, telles que le piment de Cayenne, les piments rouges et le poivre noir sont à utiliser prudemment. Elles assèchent et peuvent irriter l’estomac qui doit apprendre graduellement à produire davantage de sécrétions de mucus pour traiter ces épices.

 

Les enfants & les plantes ayurvédiques

toux

LES ENFANTS & LES PLANTES AYURVEDIQUES: en Ayurveda on trouve des toniques spécifiques pour les enfants. Ils ont non seulement des propriétés nutritives efficaces mais favorisent également la régulation des hormones de croissance.

Pour améliorer la croissance des os, des dents et des cheveux, utilisez du sésame (sous forme de graines ou d’huile), l’huile d’amande douce, de la réglisse.

Les plantes ayurvediques toniques pour les enfants sont l’Ashwagandha, le shatavari, l’amalaki et le bala.

Pour améliorer l’intelligence des enfants, le brhami est excellent en petite quantité dans du l’air et du miel. Il améliore l’intellect, apaise les émotions et est particulièrement efficace pour les enfants hyperactifs.

Le ghee médicalisé pris avec ces plantes a un effet catalyseur.

Les confitures ayurvediques à base de plantes telles que le ChyavanaPrash sont d’excellents aliments de croissance pour les enfants qu’il est facile de leur faire absorber car elles sont savoureuses.

La règle générale de traitement pour les enfants est de ne surtout pas employer de thérapies puissantes.

Les petites quantités sont bien assimilées par les enfants en bas âge, à raison d’une pincée à 1/4 de cuillerée à café de plantes dans une tasse d’infusion ou de lait.

A noter que les enfants de 5 à 10 ans peuvent prendre le quart ou la moitié de la dose pour adultes.

 

L’Ayurvéda & l’enfance

599394_446092702176754_1717658407_n

L’AYURVEDA & L’ENFANCE: les stades de la vie ont leurs propres nature et besoins spécifiques. Celle de l’enfance est l’étape de « formation ».

L’enfant représente le stade de la vie où Kapha, l’humeur biologique de l’eau, prédomine. L’eau est l’élément formateur, origine de la vie qui est responsable de la croissance et du développent.

En fabriquant de nouveaux tissus, de l’eau nouvelle en quelque sorte, les enfants forment aussi davantage de mucosités, en tant que produit dérivé. Une grande quantité de mucosités indique une mauvaise digestion, permettant au mucus de s’accumuler plutôt que de produire de nouveaux tissus. C’est la raison pour laquelle les enfants développent principalement des maladies d’excès de mucosité et souffrent de troubles impliquant les poumons, allant des rhumes ordinaires aux bronchites et pneumonies.

En Ayurveda, ce sont des maladies de Kapha. Quelque soit le dosha de l’enfant, la période de l’enfance maintient Kapha à un niveau de concentration élevé qui doit être surveillé en permanence pour enrayer la formation excessive dans l’organisme des enfants.

– David Frawley

 

Découvrez les surprenants effets de Nasya !

respire

NASYA: pour traiter les troubles au niveau de la tête et des sinus, l’Ayurveda agit par l’application nasale de préparations de plantes nettoyantes, comprenant des décoctions, des huiles, du ghee ainsi que des plantes à fumer qui agissent directement sur le conduit nasal.

Cette méthode s’appelle « Nasya », en sanskrit « ce qui est lié au nez ». Elle constitue une des actions purificatrices du Panchakarma, mais peut se pratiquer indépendamment et au quotidien pour un effet préventif ou pour me traitement de troubles mineurs du système nerveux, respiratoire et du mental.

Des plantes comme le Brahmi, Vacha, la sauge, le gimgembre, préparées dans l’huile de sésame ou du ghee, s’appliquent en gouttes nasales pour nettoyer les sinus, nourrir le cerveau et calmer le système nerveux.

Nasya est particulièrement efficace pour soigner les troubles du sommeil, d’anxiété et de la mémoire.

Le massage de la tête et du visage, à l’huile chaude, accompagné d’une inhalation de vapeur, aide à déloger les toxines et rend le traitement nasal plus efficace.